interview de la semaine samedi 19 avril 2014

Dominique Biedermann: «De grandes entreprises suisses contournent l’initiative Minder»

Dominique Biedermann rencontre personnellement chaque année plus de vingt hauts dirigeants. «On atteint nos objectifs de manière beaucoup plus efficace avec un dialogue discret plutôt que par des interventions publiques en assemblée générale.» (Mark Henley)

Dominique Biedermann 
rencontre personnellement chaque année plus de vingt hauts dirigeants. «On atteint nos objectifs de manière beaucoup plus efficace avec un dialogue discret plutôt que par des interventions publiques en assemblée générale.» (Mark Henley)

Dominique Biedermann est directeur de la Fondation Ethos. Représentant de quelque 140 caisses de pension possédant des titres suisses, il s’est fait la réputation d’un homme pugnace prêt à monter à la tribune devant des milliers de détenteurs d’actions pour les défendre face aux prétentions, souvent exagérées, des dirigeants. Rencontre

L’interview d’Henri Giscard d’Estaing samedi 12 avril 2014

«Je suis fier d’avoir pu aider le Club Med à dépasser la concurrence»

Henri Giscard d’Estaing est la cheville ouvrière du redressement du Club Med. (Eddy Mottaz)

Le patron du Club Méditerranée détaille les récents investissements réalisés par le groupe (environ 1 milliard d’euros), et raconte le «repositionnement stratégique» du spécialiste des vacances «tout compris»

L’interview de Peter Brabeck-Letmathe samedi 05 avril 2014

«Notre priorité devrait être d’assurer le succès de Nestlé. Ce n’est plus le cas depuis Minder»

Peter Brabeck. (Bertrand Cottet)

Le président du groupe veveysan détaille les changements que l’initiative Minder sur les rémunérations dites abusives va impliquer pour son groupe. Par ailleurs, Peter Brabeck annonce son départ du groupe pour 2017, après près de 60 ans à son service

Peter Brabeck-Letmathe samedi 05 avril 2014

«Je me retirerai de Nestlé en 2017»

La multinationale, malgré sa présence globale, confirme son ancrage local. «A notre siège de Vevey, nous hissons le drapeau suisse tous les matins», selon le président Peter Brabeck

L’interview de Jean-Louis Chaussade samedi 29 mars 2014

«Il y a assez d’eau sur Terre, même pour 9 milliards d’habitants»

Pour Jean-Louis Chaussade, directeur général de Suez Environnement, 
la planète a largement de quoi s’approvisionner en eau. (Gilles Rolle/rea)

Jean-Louis Chaussade, directeur général de Suez Environnement, vient deux fois par an à Genève. Ce fut le cas il y a dix jours, «principalement pour voir nos actionnaires et les grands fonds susceptibles de le devenir». Il s’exprime à cette occasion sur les activités de son groupe

L’interview de klaus regling samedi 22 mars 2014

«La situation en Grèce sera très différente dans deux ou trois ans»

Klaus Regling: 
«Dans les pays qui ont entrepris des réformes, les populations ont beaucoup souffert. Nous avons de la sympathie pour elles.» (LAIIF)

Avant une conférence à Genève, le directeur du Mécanisme européen de stabilité (MES) défend la rigueur budgétaire que doivent respecter les Etats de la zone euro. Ceux qui ont fait des réformes en récolteront les fruits, assure l’Allemand

L’interview de René Brülhart samedi 15 mars 2014

«Au Vatican, nous passons au crible les comptes de 19’000 clients»

René Brülhart. 
Le Fribourgeois dit s’appuyer sur le «soutien politique» de la hiérarchie vaticane – y compris celui du pape. (Michele Palazzi/Contrasto)

Le Suisse René Brülhart doit restaurer la réputation ternie du Saint-Siège en matière financière. Sa mission, très délicate, se déroule sur fond d’intrigues et de lutte de pouvoir

L’interview d’andré Hefti samedi 08 mars 2014

«L’objectif du Salon de l’auto n’est pas la rentabilité»

André Hefti, 
devant une Ferrari Testa Rossa 1957 de l’exposition sur les 24 Heures du Mans. 
(Eddy Mottaz)

Le patron du Salon de l’automobile à Genève explique comment le salon du bout du lac conserve un attrait mondial face aux autres principaux événements du secteur (Détroit, Tokyo, Paris et Francfort)

L’interview de la semaine samedi 01 mars 2014

Geneviève Morand: «La créativité entrepreneuriale est à la portée de chacun»

Geneviève Morand, fondatrice de Rezonance et présidente de la fondation La Muse. (veroniquebotteron.com)

Geneviève Morand, cheville ouvrière du réseau suisse romand d’entrepreneurs Rezonance, dont elle n’assure aujourd’hui plus que le pilotage stratégique, est une pionnière du réseautage et du management collaboratif

L’interview de Fritz Zurbrügg samedi 22 février 2014

«Personne n’a jamais annoncé officiellement l’abandon du taux plancher de 1978»

Fritz Zurbrügg: «Je m’attendais personnellement à une dépréciation plus importante [du franc suisse].» (Zurich, 18.02.2014) (Dominic Büttner)

Pour le numéro trois de la Banque nationale suisse, Fritz Zurbrügg, la défense du cours de 1,20 franc pour 1 euro reste d’actualité. Même si la banque centrale n’a pas eu à intervenir depuis plus d’un an

L’interview de Paul Rabaglia samedi 15 février 2014

«Avec la caisse unique, on s’attaque au facteur, pas à la facture»

Paul Rabaglia: 
«Dans le domaine hospitalier, qui est une part importante des coûts, il y a un manque de comparaison possible.» (Olivier Maire)

Directeur adjoint du Groupe Mutuel, Paul Rabaglia admet une légère perte du nombre d’assurés pour 2014 et explique que deux tiers des effectifs pourraient passer à la trappe si la caisse maladie unique gagnait en votation

L’interview de Nayla Hayek samedi 08 février 2014

«La priorité de Swatch Group? La croissance organique de ses vingt marques»

Nayla Hayek. (Swatch Group)

Nayla Hayek, présidente de Swatch Group, revient sur les chiffres 2013 de son entreprise, s’explique sur le rachat de la marque Harry Winston, analyse pourquoi la haute joaillerie est en plein boom. Et, surtout, martèle que son groupe n’a pas forcément besoin de faire des acquisitions

L’Interview de Paul Dubrule samedi 01 février 2014

«Il manque à la France le bon sens de la Suisse»

Paul Dubrule:
 «Le forfait fiscal faisait partie du génie suisse.» (pasco)

Cofondateur et président du conseil de surveillance du groupe hôtelier Accor, Paul Dubrule lance de nouveaux hôtels. Il commente aussi l’actualité française et le «virage» social-démocrate du président Hollande

L’interview de Richard lepeu et Bernard Fornas samedi 25 janvier 2014

«Richemont ne va céder aucune de ses marques»

Bernard Fornas et Richard Lepeu, les deux codirecteurs généraux du groupe Richemont. (Eddy Mottaz)

Les deux codirecteurs généraux de Richemont détaillent la stratégie du groupe genevois de luxe, numéro deux mondial. Ils reviennent aussi sur l’importance que revêt le Salon international de la haute horlogerie (SIHH), qui a fermé ses portes vendredi

L’interview de Peter Hegglin samedi 18 janvier 2014

«L’octroi de 1 milliard de francs par la BNS aux cantons reste possible»

Peter Hegglin: 
«Il y a des limites à la concurrence fiscale. Sans aucune qualité d’infrastructures, vous ne pouvez pas devenir un site attrayant.» (David Wagnières)

Le nouveau président de la Conférence des directrices et directeurs cantonaux des finances (CDF), Peter Hegglin, estime qu’il ne faut pas surréagir en fonction des variations des marchés. Pour lui, il est justifié que les versements de la BNS soient pris en compte dans les budgets des cantons

L’interview de Guntram Wolff samedi 11 janvier 2014

«Les ajustements dans l’UE exigent une remise en cause de l’économie allemande»

Guntram Wolff: 
«L’euro est toujours trop fort pour certains et trop faible pour d’autres. Paradoxalement, si la BCE devait agir pour affaiblir la monnaie européenne, le surplus augmenterait davantage.» (Gaël Turine)

directeur de Bruegel, centre de recherches et d’analyses à Bruxelles, livre ses réflexions sur les perspectives économiques européennes. Il se félicite du projet d’union bancaire, même si, selon lui, il doit être encore plus ambitieux

L’interview de Tobias Straumann samedi 04 janvier 2014

«L’ampleur de l’immigration est excessive»

Le professeur prend position sur la place financière, le salaire minimum et la montée du nationalisme

L’interview de Tobias Straumann samedi 04 janvier 2014

«Le cœur du problème, c’est le surendettement privé et public et non la guerre des monnaies»

Tobias Straumann, professeur d’histoire économique. (Pascal Mora/Pixsil)

Le professeur Tobias Straumann a publié plusieurs ouvrages d’histoire économique. Le dernier, «Déjà-vu?», tente de tirer les leçons du passé pour apprécier la situation économique actuelle. A l’orée de la nouvelle année, il fait le même exercice avec «Le Temps»

Tobias Straumann samedi 04 janvier 2014

Bio express

Le professeur d’économie Tobias Straumann, né en 1966, est réputé pour ses analyses historiques, notamment monétaires. Il enseigne aux universités de Zurich (Nouvelles recherches sur la révolution industrielle), Bâle (Histoire économique) et Lucerne (Du standard or à l’euro). Ce diplômé de l’Université de Zurich a également été journaliste durant cinq ans, à Zurich et New York. Il est l’auteur d’un ouvrage sur les régimes de change des petits Etats, d’un autre sur l’histoire de la chimie bâloise, d’un ouvrage sur les entreprises suisses durant la Première Guerre. Et il est coauteur d’un livre sur l’histoire de Swiss Re et de la réassurance (The Value of Risk: Swiss Re and the History of Reinsurance). Il a également publié diverses analyses, par exemple sur une étude de la crise d’UBS sous l’angle historique. E. G.

L’Interview de Paul Ariès samedi 28 décembre 2013

«Les politiques sont incapables de fournir des alternatives au capitalisme»

Paul Ariès, chez lui à Lyon. (Mark Henley/Panos Pictures)

Le plus connu des théoriciens francophones de la décroissance, Paul Ariès, analyse le mouvement de la décroissance, «utile dans son élargissement de la critique du capitalisme»

L’interview de Jürg Schmid samedi 21 décembre 2013

«Il n’y a jamais eu, en Suisse, autant d’investissements dans le tourisme»

Jürg Schmid, directeur de Suisse Tourisme. (Pixsil)

Jürg Schmid, directeur de Suisse Tourisme, en est convaincu: le tourisme va enfin rebondir et de belles perspectives s’ouvrent à lui. Selon lui, le niveau d’innovation et de créativité est devenu «exceptionnel» dans la branche. «En quatorze ans dans le métier, je n’ai en tout cas jamais vu ça.»

L’interview d’Urs Rüegsegger samedi 14 décembre 2013

«Nous soutenons le projet de loi sur l’infrastructure des marchés sans swiss finish»

Urs Rüegsegger. (Niklaus Spoerri/Pixsil)

Urs Rüegsegger, président de la direction de l’infrastructure de la place financière suisse, s’explique sur ses défis, économiques, fiscaux et réglementaires. Le Conseil fédéral a d’ailleurs ouvert vendredi la consultation sur la nouvelle loi sur l’infrastructure des marchés financiers

L’interview de Suzanne Thoma samedi 07 décembre 2013

«Il y a une distorsion du marché de l’électricité qui pénalise l’énergie l’hydraulique»

Pour Suzanne Thoma, «la libéralisation totale du marché de l’électricité entraînera certaines baisses de prix, mais ce mouvement sera limité». (Béatrice Devènes)

La directrice générale du groupe bernois BKW évoque les défis engendrés par la nouvelle politique énergétique de la Confédération et l’effondrement du prix de gros du courant en Europe

L’interview de la semaine samedi 30 novembre 2013

Luigi Guarnaccia: «Nous ouvrons d’autres pizzerias en Suisse, à Lima et à Boston»

Luigi Guarnaccia. (veroniquebotteron.com)

Le fondateur du groupe Capomondo, Luigi Guarnaccia, gère un portefeuille de franchises comprenant les marques branchées de pizzerias Luigia et de bars d’inspiration milanaise Capocaccia, présents notamment à Genève, à Monaco et à Jakarta (Indonésie)

Entreprises romandes & innovation

HORS-SéRIE 2014

Spécial Fonds de placement (05.02.2014) Frais: vers un monde sans rétrocessions. Entretien: Gérard Fischer de Swisscanto sur le courage des investisseurs. Tous les articles de nos invités. Et les classements de Lipper 2013